Liens commerciaux

0

Le président de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) Corneille Naanga a affirmé ce lundi 16 octobre 2017 au cours de la plénière sur la tripartite Ceni-Gouvernement et CNSA que son institution a déjà identifié plus de 160 000 doublons dans la province de Sankuru. Pour Corneille, c’est le résultat d’un travail effectué à titre provisoir après l’enrôlement de plus de 42 millions d’électeurs.

«Il y a un débat en ce moment autour de l’enrôlement des électeurs dans certaines provinces. Je pense à mon avis que c’est un débat prématuré. A ce jour, nous avons enrôlé plus de 42 millions d’inscrits dont 22 millions d’hommes contre 19 millions de femmes. Lorsqu’on regarde la proportion de 2006 et 2011, on remarque que la tendance, qui était avant en faveur des femmes, est plutôt à l’inverse. En ce moment nous sommes en train de consolider et de traiter ces statistiques. Nous les nettoyons à l’aide de certains outils informatiques précis. Et pour l’instant on a enregistré plus de 160 000 doublons dans le Sankuru. Mais le travail va se poursuivre », a dit Corneille Nangaa.

Pour le président de la CENI il y a des personnes qui se sont enrôlées plusieurs fois et dans plusieurs centres d’inscription. Selon lui, son institution va obtenir prochainement un système automatique d’identification pour mettre fin à cette situation.

«Nous même nous en sommes conscients de cette situation et nous allons avoir également un nouvel outil, un système automatique d’identification des enrôlés pour permettre la machine de détecter de manière automatique toutes les personnes qui se sont enrôlées deux ou trois fois. Actuellement nous avons des gens qui se sont enrôlés 48 fois et pour le faire ils doivent avoir été dans 48 centres d’enrôlement. Le système permet de faire des comparaisons à partir des empreintes digitales et de photos », a-t-il ajouté.

Pour le président de CENI il faut attendre que tous les électeurs soient dans le système mais un travail provisoire est en cours. Avec 45 millions d’inscrits, la mise en place de ce système risque aussi d’influer sur le temps. D’où son appel aux participants à ces assises à tenir compte de tous les aspects pour que l’évaluation soit faite de manière fiable.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top