Liens commerciaux

0
Interpellé suite au retard que connait l’examen du projet de loi 2018, le premier ministre s’est présenté ce mercredi 22 novembre devant les députés. Après avoir entendu avec attention les explications fournies par Bruno Tshibala, l’auteur de l’interpellation, Henri Thomas Lokondo veut la « démission » du chef du gouvernement.

Pour Thomas Lokondo, Bruno Tshibala accuse de l’« incompétence » à la tête du gouvernement. Cet élu de Mbandaka constate un manque de « leadership » et de « volonté politique » pour le gouvernement dirigé par l’ex bras droit du sphinx de Limité. Pour cela, « Je demande la démission du premier ministre en soixante douze heures »a-t-il conclu.

Par ailleurs, le premier ministre a énuméré trois exigences, lesquelles ont retardé le gouvernement pour l’élaboration du projet de loi 2018. Premièrement, le chef du gouvernement a parlé du chevauchement de calendrier budgétaire des exercices 2017 et 2018. Ensuite, la nécessité d’évaluer l’impact des mesures économiques du gouvernement. En fin, Bruno Tshibala a parlé de l’impératif d’intégrer dans le projet du Budget de l’état pour l’exercice 2018 les prévisions de la CENI dans le cadre du calendrier électoral pour les élections prévues en 2018.

Le chef du gouvernement a, en dépit de toutes les interventions des députés, sollicité leur clémence.


Par Grevisse Tekilazaya

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top