Liens commerciaux

0

Il s’est tenu, du 23 au 25 octobre 2017, le Forum régional de la sécurité sociale pour l’Afrique, à Addis-Abeba, en Ethiopie auquel a participé Madame le Directeur Général de l’INSS, Agnès Mwad Nawej. Organisé par l’Association Internationale de Sécurité, AISS, sur invitation de l’Office de la sécurité sociale de la fonction publique d’Ethiopie, ce Forum était l’occasion pour les différents participants d’échanger des informations et analyser les défis et les priorités de la sécurité sociale en Afrique, et identifier les solutions concrètes en la matière. Mais, également, de décerner les prix AISS des bonnes pratiques pour l’Afrique à certaines institutions africaines dont l’Institut National de Sécurité Sociale -INSS-, qui, avec son système de mutualisation ou guichet unique, a raflé le certificat de mérite pour la présentation de cette bonne pratique. Depuis Addis-Abeba, en marge du Forum très important centré sur les défis mondiaux pour la sécurité sociale, un sommet de la sécurité sociale pour l’Afrique a été tenu auquel ont assisté des Ministres, hauts fonctionnaires ainsi que les représentants d’organisations internationales pour des exposés et un débat sur les politiques et actions prioritaires à la construction comme à l’amélioration des systèmes de sécurité sociale complets et durables. Il y a eu également un autre point focal, le Prix d’Excellence en matière d’administration de la sécurité sociale. L’objectif, ici, était de permettre aux participants d’échanger leur savoir en matière de pratiques qui ont fait leurs preuves dans les domaines prioritaires de l’administration de la sécurité sociale en Afrique. S’en sont suivi des séances de travail articulées autour des thématiques variées. Ce forum a été particulièrement dominé par la remise des prix de bonnes pratiques en matière de sécurité sociale pour l’Afrique 2017. Quelques institutions sélectionnées par un jury international installé à Genève ont reçu ces prix AISS. Parmi de nombreuses institutions de sécurité sociale du continent ayant concouru, l’INSS a imposé son leadership devant plusieurs autres institutions africaines, et a bénéficié d’un certificat de mérite pour la présentation de sa bonne pratique intitulée : «systèmes de mutualisation de la gestion de la déclaration et du versement des impôts, cotisations sociales et contributions patronales sur les rémunérations», avec 10% en 2016 et 20% au premier semestre 2017. Ce système, il convient de le souligner, est une expérience de mutualisation de deux aspects de gestion, à savoir la déclaration et le versement des impôts, cotisations sociales et contributions patronales sur les rémunérations entre 4 institutions publiques qui sont la DGI, l’INSS, l’INPP et ONEM. A cette occasion, l’INSS a tenu à présenter et partager cette expérience en raison de sa conformité avec les lignes directrices pertinentes de l’AISS et de son impact positif dans l’amélioration du taux de couverture sociale, de l’assiette de cotisation et dans l’accroissement du taux de recouvrement. Madame Agnès Mwad, Directeur Général de l’INSS a été invité à exposer lors de ce forum sur cette bonne pratique retenue et primée pour le bénéfice d’autres institutions sœurs du continent. Pour elle, ‘‘il est incontestable que ce certificat de mérite est le résultat des efforts consentis par l’ensemble du personnel, agents, cadres et dirigeants de l’INSS, pour témoigner que la gestion de notre institution est une référence nationale et internationale. Ce certificat de mérite doit donc inciter chacun de nous à la réalisation des innovations et des performances en vue de la sécurité sociale en République Démocratique du Congo’’, a-t-elle ajouté.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top