Liens commerciaux

0
L’humanité célèbre le 20 novembre de chaque année, la Journée internationale des Droits de l’enfant. C’est donc aujourd’hui. A cette occasion, les enfants reporters de l’Unicef plaident pour la promotion des droits des enfants en RDC. Ils invitent ainsi leurs camarades à faire respecter leurs droits dans leurs environnements de vie immédiats.

Pour Elie Otepa, élevé en 4ème année des humanités artistiques, à l’Institut de l’Académie des beaux arts, cette journée revêt une grande importance pour tous les enfants du monde. Il s’agit, explique-t-il, d’un jour où les enfants et tous les acteurs qui travaillent dans ce domaine marquent un arrêt afin de dresser le bilan de la situation des droits des enfants de par le monde et de proposer des pistes pour un monde où les préoccupations des enfants seront au centre de toute action politique.
Cet enfant reporter entend participer activement à la célébration de cette journée en sensibilisant ses collègues enfants et en leur demandant de sensibiliser à leur tour les parents au respect des droits des enfants." En ce qui me concerne, je parle de cette journée auprès de mes amis. Je leur dis qu"il faille faire en sorte que leurs droits soient respectés dans leurs milieux de vie respectifs", rapporte Elie Otepa.
Il estime par ailleurs que les droits des enfants ne sont pas respectés en RDC. Aussi, invite-t-il les autorités, à tous les niveaux, à faire respecter les droits des enfants. "Mon rôle en tant qu’enfant reporter de l’Unicef est de parler en faveur des enfants auprès des autorités pour qu’elles puissent prendre conscience des revendications des enfants et faire respecter leurs droits", a affirmé Gabriella Rubuye, élève en 4ème année des humanités scientifiques au Collège Samuel-levi.
"Cette journée est d’une importance capitale pour tous les enfants du monde. Nous voulons être de véritables acteurs pour cette Journée. Pour faire respecter nos droits en RDC, nous ne cesserons de plaider notre cause. Nous devons commencer par faire prendre conscience aux enfants sur l’importance de faire valoir leurs droits dans leur entourage de vie immédiat", a indiqué Abigaël Muabe.
Les enfants reporters interrogés appellent les autorités politiques congolaises à mettre en place des programmes qui puissent permettre aux jeunes de pouvoir s’épanouir en développant leur potentiel. "J’invite les parents congolais à respecter les droits de leurs enfants. Il s’agit là, des droits à l’éducation, à la vie, à la liberté d’expression ...", a affirmé Elie.
Les enfants rencontrés dans le cadre de cette Journée exhortent tous les enfants du monde, où qu’ils se trouvent, à célébrer cette journée en faisant respecter leurs droits. Quant aux questions de Genre, les enfants reporters de l’Unicef à Kinshasa invitent leurs homologués à militer pour l’égalité des chances entres les hommes et les femmes en RDC. Orly-Darel NGIAMBUKULU
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top