Liens commerciaux

0
Ce lundi 27 novembre, le Vice-premier ministre belge des affaires étrangères a procédé à l’inauguration de la nouvelle ambassade de Belgique en RDC.
Dans son discours, Didier Reynders a, après avoir retracé les objectifs ayant concouru à la construction de ce nouveau bâtiment, abordé la situation politique en RDC.
« La Belgique ne soutient aucun courant politique en RDC, mais plutôt les soutient tous, je suis persuadé que l’impasse actuelle ne peut être résolue que par des élections libres et transparentes, il faut y mettre les moyens, mais avant tout rétablir la confiance, rétablir la confiance par un calendrier électoral crédible et un processus électoral qui permet à tous de participer de manière équitable et d’exprimer les opinions librement », a-t-il déclaré.
Après avoir déploré les massacres du Kasaï et de la partie Est du pays, Didier Reynders a demandé au Gouvernement congolais d’accélérer les mesures de décrispation politique.
Plusieurs leaders politiques dont Vital Kamerhe et Félix Tshisekedi ont répondu présent à cette activité.
Jeff Kaleb Hobiang

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top