Liens commerciaux

0


La crise politique en RDC était mardi au coeur d’une réunion au Conseil de sécurité des Nations unies. Les membres du Conseil ont dit « prendre acte de la publication du calendrier électoral par la Ceni ». Ils en appellent cependant au respect de la date du 23 décembre 2018 prévue pour la tenue des élections présidentielles et législatives.

Dans un communiqué qui a sanctionné la réunion, ils ont rappelé que le Conseil de sécurité, avec l’Union africaine, a demandé à plusieurs reprises la publication en temps voulu d’un calendrier électoral crédible et consensuel, conformément à l’Accord politique du 31 décembre 2016.

Pour l’ONU, un « cycle électoral pacifique et crédible » est crucial pour la paix et une stabilité durables en RDC. Elle a ainsi appelé les autorités congolaises et toutes les institutions concernées à prendre sans tarder toutes les mesures nécessaires « pour que le nouveau calendrier soit scrupuleusement respecté, y compris la publication d’un budget crédible pour les élections ».

Le Conseil de sécurité a par ailleurs rappelé l’importance de prendre des mesures urgentes pour restaurer la confiance entre les acteurs impliqués et désamorcer les tensions politiques. L’organe de décision des Nations unies note en particulier la nécessité de progresser immédiatement dans la libération des prisonniers politiques et le respect des droits de l’homme et des libertés fondamentales.

Un appel lancé aussi à tous les Congolais pour qu’ils « œuvrent à la préservation des acquis encore fragiles sur la voie de la paix et de la stabilité ». Aux partis politiques et leurs partisans, il leur est demandé de « rester calmes et de s’abstenir de toute forme de violence ».

Par PKK
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top