Liens commerciaux

0

Les Forces du Futur de Feu Z’Ahidi Arthur Ngoma soutiennent, avec ferveur, l’idée d’un addendum, pour amender l’Accord du 31 décembre 2016, proposé ‘‘Les Progressistes’’. La Présidente Nationale de la Fédération des Forces du Futur de la Ville-province de Kinshasa, Mme Solange Ngoma Akupendae, co-fondatrice de cette nouvelle plateforme, est engagée avec ses camarades dans la matérialisation de cette conception prônée par ce nouveau groupe politique qu’ils conçoivent désormais comme étant le cadre propice de mise en œuvre de deux précédents accords conclus respectivement, à la Cité de l’UA et au Centre interdiocésain de Kinshasa. Mme Solange et les Forces du Futur, précurseur de l’Accord du 18 octobre 2016, font donc partie intégrante de ce courant politique dont l’Honorable Samy Badibanga est le coordonnateur principal, dans lequel ils auront à traiter sur toutes les questions relatives au processus électoral en RD. Congo, et à la démocratie. La Fédération des Forces du Futur ville/province de Kinshasa appuie l’idée d’un addendum à l’accord du 31 décembre 2016 La Fédération de la Ville-province de Kinshasa des Forces du Futur, à travers son président fédéral, Monsieur Nicolas KUSISU NSEMI, soutient avec force la nouvelle plate-forme de l’opposition politique, Les Progressistes, composée de signataires des Accords du 18 Octobre 2016 et non signataires de l’Accord du 31 Décembre 2016. En effet, la Fédération encourage les cofondateurs de la Plate-forme de l’opposition politique à rechercher vivement la tenue des élections dans un délai raisonnable. La Fédération des forces du Futur félicite sa Présidente Nationale, Mme Solange NGOMA AKUPENDAE, ainsi que : L’Honorable Pierre Anatole MATUSILA, Président National de l’ABAKO ; l’Honorable Fidel TINGOMBAY, Président National de la Convention pour le Renouveau et le Progrès, ainsi que les grandes personnalités politiques, en l’occurrence, l’Honorable Patrick MAYOMBE et l’Honorable Samy BADIBANGA NTITA, Premier ministre honoraire, coordonnateur principal des progressistes. Les idéaux véhiculés par cette Plate-forme politique à savoir, la conclusion rapide d’un addendum à l’accord du 31 décembre 2016 qui traitera des questions ci-après : – L’adoption d’un calendrier consensuel et réaliste et non imposé, – L’adoption d’un budget détaillé avec un plan de décaissement, – L’identification des ressources, – La réintroduction des institutions comme partie prenante dans l’accord en particulier le parlement, – Le renforcement des mesures de décrispation politique qui doivent être rendues exécutoires, – Les conséquences à tirer en cas de non-respect de l’Accord, correspondent à ceux souvent avancés par les Forces du Futur. Il nous souviendra que, notre parti politique Forces du Futur fut parmi les précurseurs du dialogue du 18 octobre 2016. Son initiateur, Z’AHIDI Arthur NGOMA, Ancien vice-président de la République, insistait pour la tenue de pourparlers en vue de concrétiser les objectifs ci-après : – La refonte du fichier électoral, – La restructuration de la commission Electorale Nationale Indépendante, CENI, – Le financement des élections, – La sécurisation des élections, – La prise en compte de toutes les difficultés techniques objectives liées à l’organisation de ces élections et, ce, pour élaborer un calendrier consensuel global à effet exécutoire. De ces deux dialogues connus, les objectifs n’ont pas été atteints, d’où la crise politique actuelle. Nous, Forces du Futur réclamons l’amendement rapide de l’Accord de la Saint Sylvestre en tenant compte des questions sous évoquées. Fait à Kinshasa, le 30 octobre 2017 Le Président Fédéral Forces du Futur Ville/ Province de Kinshasa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top