Liens commerciaux

0
Le président de l’Ecidé Martin Fayulu vient d’être relâché après avoir été interpellé par la police pendant qu’ils manifestaient dans la rue avec d’autres membres du Rassemblement, notamment le secrétaire général de l’UDPS Jean-Marc Kabund.

Si le président de l’Ecidé a été remis en liberté en raison de ses immunités parlementaires, le secrétaire général de l’UDPS et d’autres membres du Rassemblement interpellés restent en garde à vue.

Le député national Jean-Bertrand Ewanga, brièvement interpellé en marge des manifestions de l’opposition, a lui également été relaxé.

«Alors que j’étais de passage, on m’a arrêté avec un groupe de gens. Ils m’ont dit qu’il s’agissait d’une arrestation pour faire la lumière sur l’attaque d’une station-service à Limete. Je revenais d’une visite familiale. Et j’ai perdu mon temps en détention à la police», à expliqué Jean Bertrand Ewanga.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top