Liens commerciaux

0

La ville de Goma s’est réveillée timide ce jeudi 30 novembre 2017, jour de la marche annoncée par le Rassemblement. Localement, les organisateurs ont projeté la manifestation à 10 heures, à partir du rond-point Singers. Les activités sont perturbées au Campus universitaires du Lac (Kinyumba). En effet, depuis 9 heures locales, certains étudiants ont inondé la voie publique des pierres rendant ainsi la circulation difficile sur l’avenue Eugène Serufuli. Mais la situation est redevenue normale après un déploiement de la police. Dans les quartiers périphériques tels que Ndosho, Majengo, Katoyi et le carrefour Mutinga, des attroupements des manifestants ont été dispersés tôt le matin par les forces de l’ordre. Du terminus vers l’ULPGL (quartier Himbi), des jeunes manifestants ont déversé des pierres sur la chaussée avant d’être dispersés par la police à coups de gaz lacrymogène. Entre-temps, les commerces restent fermés. Quelques transports en commun circulent. Des éléments de la police appuyés par des militaires sont visibles dans plusieurs endroits de la ville. Des patrouilles motorisées des forces de l’ordre et de sécurité sont également visibles.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top