Liens commerciaux

0
Quarante-deux(42) personnes œuvrant dans le programme « Ecole et Village assainis » composées des animateurs et superviseurs demandent aux autorités provinciales et sanitaires d’intervenir auprès de l’Unicef pour débloquer leur prime de dix(10) mois qui va de mars à Août 2016 et d’Avril à Octobre 2017.
Se confiant jeudi à l’ACP, le représentant de ce groupe, Claude Malabo a indiqué que plusieurs démarches ont été menées au niveau du bureau de l’Unicef mais sans succès, avant de menacer de cesser le travail.
Le processus de payement de ces personnes est en cours selon une source au sein de l’Unicef qui ne reconnaît pas cependant les arriérés de 2017. ACP/Fng/Yhm/May

LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top