Liens commerciaux

0
C’est le porte-parole de l’opposant Moïse Katumbi qui l’a lancé le premier sur twitter. « Joseph Kabila vient à l’instant porter secours à Aubin Minaku en exigeant un vote massif de sa majorité en faveur de la loi électorale et de la machine à voter », écrit Olivier Kamitatu.

Le leader du G7 explique que le chef de l’État a demandé aux alliés du PPRD au sein de la Majorité présidentielle de ne pas avoir « peur » car des quotas leur seraient « réservés ». Information confirmée à CAS-INFO par des sources gouvernementales. « Mais on attend de voir ce qu’il va se passer », nuancent toutefois les élus MP qui ont parlé à votre site sans vouloir en dire davantage.

La réforme de la loi électorale fait l’objet de contestation aussi bien de la part de l’Opposition que de la Majorité. En cause, les seuils de représentativité qui obligeraient aux partis d’atteindre 3 % de suffrage exprimé au niveau national pou espérer avoir des sièges à l’Assemblée nationale. Faute de quoi, ils seraient appelés à rejoindre les grandes formations. Une perspective qui a du mal à passer y compris au sein même du PPRD, si l’on en croit les enregistrements de la réunion du parti présidentiel révélés samedi par Jeune Afrique.

En intervenant personnellement, Joseph Kabila va-t-il réussir à éviter l’implosion qui menace sérieusement sa famille politique ?


Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top