Liens commerciaux

0
Impayés depuis plus environs deux ans, plus de 30 policiers se sont rendus ce lundi 20 novembre au quartier général de la MONUSCO à Kisangani (Tshopo), pour solliciter l’implication des Nations Unies. Ils disent représenter plus de 1700 autres policiers qui sont dans la même situation. L’information est révélée par Radio Okapi. D’après leur représentant, cité par la même source, ils ont été enrôlés dans la police depuis 2015 après avoir suivi une formation au centre Kapalata. «Nous demandons au gouvernement central, y compris les autorités provinciales, de nous aider pour que ce mois de novembre, qu’ils nous donnent notre argent. Parmi nous, il y a des responsables, nous avons des enfants qui étudient, nous avons des maisons que nous louons et le gouvernement n’a pas de logement pour nous», a-t-il dit à la radio onusienne. ACTUALITE.CD n’a pas pu joindre le porte-parole de la Police Nationale Congolaise sur cette question.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top