Liens commerciaux

0
L’ACAJ est indignée de la manière dont la police a «dispersé brutalement» les militants de la LUCHA le 15 novembre dernier. Dans une lettre adressée au commissaire général de police, ce vendredi 17 Novembre, le président de l’Association Congolaise pour l’Accès à la Justice sollicite une enquête en rapport avec «les arrestations, les enlèvements ainsi que les détentions arbitraires».

Pour Me Georges Kapiamba, «Les manifestants rassemblées pacifiquement ont été brutalement dispersés à coup de bâton, torturés et maltraités pendants leur détention. Deux photos de jeunes filles dont l’une âgée de 15 ans mais ligotée dans le dos qui circulent dans les réseaux sociaux ont choqué tout le monde».

«Nous insistons pour que la police soit efficacement républicaine, apolitique et respectueuse des droits de l’homme», précise le président de l’ACAJ.Par Dieumerci Matondo
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top