Liens commerciaux

0
Le Président du Rassemblement Félix Tshisekedi a dénoncé mercredi 29 novembre devant la presse, les manœuvres du pouvoir en complicité avec la CENI visant à changer les règles de jeu à travers le projet de loi électorale pour maintenir Kabila au pouvoir.
« Nous constatons avec indignation et colère que M. Kabila a décidé de nous ramener à la situation qui avait prévalue en janvier 2015… L’enregistrement sonore publié par le journal Jeune Afrique de la réunion de députés du PPRD du vendredi 24 novembre, avec la participation active de M. Nangaa Président de la CENI vient de mettre à nu le complot ourdi par M. Kabila et ses affidés contre la démocratie dans notre pays. Aussi sous d’autres cieux, M. Nangaa devrait purement et simplement démissionner…», a dit Félix Tshisekedi.
Le peuple congolais poursuit-il, assiste ainsi à la mise en scène du décor et des accessoires préparés lors de cette réunion pour faire passer cette tricherie à l’Assemblée Nationale comme une lettre à la poste.
« Au regard de la gravité des faits et du danger que courent le processus électoral et la Nation, le Rassemblement se fait le devoir de dire à la population congolaise qu’il ne se sent pas concerné par ce qui se passe actuellement au palais du peuple et par conséquent demande à la population de rejeter la loi électorale du PPRD », a déclaré Félix Tshisekedi.
Et de poursuivre, le Rassemblement demande ainsi au peuple congolais de défendre la démocratie en danger conformément à l’article 64 de la Constitution et en conséquence de participer massivement à la marche pacifique de ce jeudi 30 novembre à Kinshasa et dans les grandes villes de la République.
« Nous allons marcher pour montrer à M. Kabila que le peuple congolais rejette son régime illégitime », a-t-il ajouté.
Jeff Kaleb Hobiang
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top