Liens commerciaux

0
Le Gouvernement n’en a pas toujours fini avec les manifestations du 15 novembre décrétés par la Lucha et d’autres organisations de la société civile. Pour le Pouvoir, cette action n’a pas été un succès. Le ministre de l’intérieur l’a encore redit vendredi au conseil des ministres.

Devant le chef de l’État Joseph Kabila qui dirigeait cette réunion, Emmanuel Shadary a rendu compte d’une situation sécuritaire relativement calme sur l’ensemble du territoire national.

Il a, ensuite, fait part de l’« échec » des actions d’ « incivisme » projetées par certains groupes politiques et sociaux « pour des motifs jugés irrationnels et politiquement inconséquents par la grande majorité des Congolaises et des Congolais qui marquent ainsi leur détermination inébranlable à attendre les élections qui sont d’ores et déjà à l’agenda », rapporte le communiqué officiel.

Au lendemain de la journée du 15 novembre, Majorité et Opposition se sont livrés à leur traditionnelle bataille communication soutenant chacun un « échec cuisant » et une « réussite totale ». Les deux camps ont encore moins de deux mois jusqu’au 31 décembre pour continuer à se mesurer.


Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top