Liens commerciaux

0

Martin Fayulu estime que la publication du calendrier électoral est non-événement. De ce fait, le coordonnateur de la Dynamique pour l’unité d’action de l’opposition et Coordonnateur des actions du Rassemblement appelle les congolais à l’application de l’article 64 de la constitution. « Le calendrier publié est un non-événement pour nous. Nous appelons la population à appliquer l’article 64 de la constitution. Kabila doit partir », a-t-il réagi. Cet article stipule que : « Tout Congolais a le devoir de faire échec à tout individu ou groupe d’individus qui prend le pouvoir par la force ou qui l’exerce en violation des dispositions de la présente Constitution. Toute tentative de renversement du régime constitutionnel constitue une infraction imprescriptible contre la nation et l’État. Elle est punie conformément à la loi. » Le calendrier électoral publié ce dimanche par la CENI prévoit notamment la tenue de l’élection présidentielle couplée aux législatives nationales et provinciales le dimanche 23 décembre 2018. Le nouveau chef de l’Etat élu prêtera serment le 12 Janvier 2019, selon ce calendrier dont une copie a été consultée par ACTUALITE.CD
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top