Liens commerciaux

0
Deux axes majeurs ont constitué l’ossature de la séance plénière ordinaire du Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA), tenue hier, mardi 21 novembre 2017, sous la conduite de M. Joseph Olenghankoy Mukundji, son Président. Il s’agit de la décrispation politique et du processus électoral dont l’opération d’identification se poursuit normalement dans le Kasaï et salué par cet organe de surveillance. Il convient, cependant, de rappeler que le point concernant la décrispation renferme, à lui seul, deux autres sous questions non moins importantes, à savoir : la libération des prisonniers politiques et la restriction des manifestations publiques. Ainsi, dans le souci de restaurer un climat de paix et de confiance mutuelle en cette période préélectorale, le CNSA prend la courageuse décision de diligenter une mission de clarification auprès du Gouvernement, précisément au Ministère de la Justice et Garde des Sceaux en vue de s’enquérir des cas des personnalités et prisonniers emblématiques encore en détention. En l’occurrence: Moïse Katumbi, Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala. Cette mission sera conduite par le Président du CNSA lui-même, révèle la Déclaration n°002 du CNSA, lue par le Rapporteur Célestin Vangi Ndungi aux termes de la séance plénière ordinaire. Par ailleurs, le CNSA se dit également très préoccupé du sort de l’ancien Président de l’Assemblée provinciale de l’ex. Katanga pour qui, le président Olenghankoy voudrait bien obtenir du Gouvernement, toute la lumière y afférente. En ce qui concerne la restriction des manifestations, le CNSA invite sans atermoiement le Gouvernement au strict respect des libertés de manifester et de mouvement d’autant plus que celles-ci sont garanties par la Constitution et les lois de la République. Ci-dessous, découvrez en intégralité, la subsistance de l’économie de la Déclaration du CNSA, lue par son Rapporteur.
REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO
Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral
« CNSA »
DECLARATION N°002 DU CNSA A LA SUITE DE SA SEANCE PLENIERE DU MARDI 21 NOVEMBRE 2017
Le Conseil National de Suivi de l’Accord et du Processus Electoral (CNSA) s’est réuni ce mardi 21 novembre 2017, en séance plénière ordinaire sous la présidence de Monsieur Joseph Olenghankoy Mukundji, son Président.
La Plénière s’est principalement focalisée sur la décrispation politique et l’évolution du processus électoral.
  1. Décrispation politique
  2. Libération des prisonniers
La Plénière a constaté, après sa séance de travail avec le Ministre d’Etat en charge de la Justice et Garde des Sceaux, quelques avancées en ce qui concerne la libération des prisonniers politiques, bien  qu’il en reste encore d’autres en détention. C’est pourquoi, le CNSA a constitué une mission pour obtenir l’accélération de la libération effective des prisonniers restants auprès dudit Ministère ainsi que de toute autre autorité compétente.
Dans ce même ordre d’idées, la Plénière vient de décider de mettre en place une mission de décrispation conduite par son Président s’enquérir précisément des cas des personnalités suivantes: Moïse Katumbi, Franck Diongo, Jean-Claude Muyambo, Eugène Diomi Ndongala.
Par ailleurs, la situation de l’ancien Président de l’Assemblée provinciale de l’ex. Katanga, Monsieur Gabriel Kyungu, a retenu l’attention de la Plénière, qui a chargé le Président d’en obtenir de plus amples informations dans les meilleurs délais.
  1. Restriction des manifestations publiques
En ce qui concerne les manifestations publiques, le CNSA rappelle que celles-ci, de même que la liberté de mouvement, sont garanties par la Constitution ainsi que les lois de la République. Aussi, le CNSA invite-t-il le Gouvernement au strict respect de ces dispositions.
Dans la même optique, tous les acteurs politiques sont également invités à préserver la paix dans cette période préélectorale, conformément au chapitre V.8 de l’Accord qui invite les parties prenantes à s’engager : « à poser tout autre geste nécessaire à la restauration de la confiance au sein de la Nation congolaise et entre elles, à conjuguer ensemble tous les efforts en vue du maintien de la paix et du renforcement de la concorde nationale ainsi que qu’à bannir tout comportement et propos incompatibles avec la paix».
  1. Processus électoral
Le CNSA vient de diligenter une mission de suivi de l’identification et de l’enrôlement des électeurs dans l’espace Kasaïen, notamment dans les provinces du Kasaï et du Kasaï Central.
Fait à Kinshasa, le 21 Novembre 2017
Joseph OLENGHANKOY MUKUNDJI
Président
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top