Liens commerciaux

0
Dans un point  de presse tenu au pays de Mandela,  mercredi 08 novembre à Minuit,  le secrétaire général adjoint de la MP, Joseph Koko Nyangi a répondu aux propos tenus, le 06 novembre dernier   par  l’honorable Oliver Kamitatu sur une des chaînes étrangères. Des  propos  auxquelles  qualifient le régime kabila de mauvaise foi.
Pour le ministre de l’urbanisme et habitat, la déclaration faite par le porte-parole de l’ancien gouverneur du Katanga n’est en aucun cas judicieuse. Car, c’est grâce au régime auquel dorénavant il accuse de mauvaise foi, il a bel et bien réussi à se faire une santé financière.
 » Les propos de l’ancien  président de l’Assemblée nationale, devenu  porte-parole d’un gouverneur fugitif, qualifiant le régime Kabila de sanguinaire et dictatorial, sont des propos injurieux, irresponsables et discourtois de la part de quelqu’un qui  pendant très longtemps a été servi de manière responsable par ce régime. », a  dit Joseph Koko Nyangi.
 » un peu d’historicité, OLIVIER KAMITATU,a lui-meme détourné plusieurs biens de l’Etat dont une cargaison de riz et ciment l,  lorsqu’il fut ministre du plan.  Il n’a aucune leçon à donner au peuple congolais.  » dixit   Joseph KOKONYANGI.

Quant à la transition sans Kabila, Joseph Koko Nyangi, estime que cela relève d’une vaste blague. Aucune disposition constitutionnelle stipule ainsi.
« la transition sans Joseph KABILA dont parle l’opposant OLIVIER KAMITATU  est un mensonge qui ne se trouve nulle part dans la constitution, l’opposition ne doit pas avoir peur des élections. Tout le monde doit se préparer à affronter la majorité présidentielle qui est une broyeuse à mâchoires , une machine électorale. »
En ce qui concerne l’annonce  de la désobéissance civile, lancée par l’opposition, Koko Nyangi répond:  » l’article 64 de la Constitution va sanctionner sévèrement OLIVIER KAMITATU et tous les opposants qui veulent la désobéissance civile car cet article punit tout celui qui porte atteinte à un régime constitutionnel.
Le ministre de l’urbanisme et habitat, appelle également la justice congolaise à sanctionner et à poursuivre tous ces opposants qui veulent attenter à la vie de joseph KABILA pour organiser une transition sans lui .
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top