Liens commerciaux

0

Le G7, plateforme membre du Rassemblement de l’Opposition, exige la levée de ce qu’il qualifie de siège et séquestration de Gabriel Kyungu, ancien président de l’Assemblée provinciale et coordonnateur du Rassemblement de l’opposition dans l’ex-Katanga. « Pour le G7, le maintien du siège de Monsieur Gabriel Kyungu et de sa séquestration par les éléments de la Garde Républicaine et la Police nationale ne contribue pas à la décrispation politique et confirme la volonté du régime du Président Joseph Kabila de restaurer la dictature et le règne de l’arbitraire en RDC. Le G7 continue à exiger la levée immédiate et sans condition de ce siège et de cette séquestration », dit le G7 dans un communiqué publié ce samedi 11 novembre 2017 à Kinshasa. Cette plateforme de soutien à la candidature de Moise Katumbi réagissait aux propos de Lambert Mende, ministre de la communication et des médias, qui avait affirmé au cours d’une conférence de presse que Kyungu était libre de ses mouvements. Pour le G7, le maintien du siège de Kyungu par les éléments de la Garde républicaine et de la Police ne contribue pas à la décrispation du climat politique.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top