Liens commerciaux

0

Au cours d’une matinée politique tenue ce samedi 11 novembre 2017, le président de l’Envol Delly Sesanga a donné la position de son parti politique sur le calendrier électoral publié le dimanche dernier par la CENI. Delly Sesanga soutient qu’il est possible d’organiser les élections en juillet 2018. «La publication du calendrier n’est pas un élément en soi qui rassure de la tenue effective des élections (..). Il ne faut pas compliquer les choses là où elles le sont déjà. On ne va pas modifier le mode de scrutin et on ne va pas toucher aux autres mécanismes qui permettent la tenue des élections. Il faut enlever la répartition des sièges sur base des données démographiques et la ramener aux données issues du recensement électoral. Cette réforme économise dans le calendrier environ 150 jours », indique le président de l’Envol. A l’endroit des partenaires qui appuient le calendrier, Delly Sessanga s’est montré critique. « Ce pays nous appartient et non aux partenaires. Nous continuons à mobiliser notre base parce qu’il est possible de changer le cours de l’histoire est c’est possible », a-t-il ajouté.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top