Liens commerciaux

0

Deux points étaient inscrits à l’ordre du jour de la plénière d’hier, lundi 27 novembre 2017, à la Chambre basse du Parlement. Notamment, le projet du Budget 2018 présenté par le Chef du Gouvernement ainsi que le projet de loi électorale. Hier, en effet, le Premier ministre Bruno Tshibala y est revenu, et a répondu aux préoccupations soulevées par les Députés nationaux lors du débat général de la semaine dernière. Méthodique, Tshibala Bruno a convaincu l’Assemblée et, par conséquent, le projet de loi de Finances 2018 a été jugé recevable, avant d’être transmis à la Commission Ecofin de la Chambre basse du parlement pour toilettage. Cette dernière, la Commission, a tout au plus quatre jours afin de présenter le travail fait à la plénière pour adoption. C’est seulement après cette étape que le Projet sera confié au Sénat pour seconde lecture, avant d’atterrir, au finish, sur la table du Président de la République pour promulgation. L’Honorable Minaku a insisté sur la célérité. D’autant plus qu’il tient, mordicus, à en finir avant la clôture de la présente session. Après le projet de Budget 2018, les Députés nationaux ont débattu sur le projet de loi électorale présenté par le Vice-Premier Ministre et Ministre en Charge de l’Intérieur, Ramazani Shadary. Ayant suscité autant de commentaires, ce projet de loi, comme on pouvait s’y attendre, a soulevé des vagues à l’Assemblée nationale. Les élus du peuple, sous la conduite éclairée de l’Honorable Minaku, ont visiblement pris leur responsabilité devant l’histoire. Comme qui dirait, quoique tiré à boulet rouge, Minaku Ndjalandjoko n’a plus qu’une préoccupation, une seule, celle de baliser la voie à l’organisation des élections libres, démocratiques et transparentes à l’horizon 2018, tel que consigné dans le dernier calendrier de la CENI, publié le 5 novembre dernier. Prenant la parole au nom de l’ensemble de son Gouvernement devant la Représentation nationale à la chambre basse du Parlement bicaméral RD. Congolais, Bruno Tshibala a regroupé les préoccupations des Honorables Députés nationaux en trois catégories. Le chef du Gouvernement a, à cet effet, parlé des préoccupations liées à la dépréciation de la monnaie nationale face aux devises étrangères, particulièrement le dollar américain, sur l’ensemble du territoire national. Dans son innervation, il a laissé entendre que des bons résultats ont été enregistrés sous l’impulsion du Chef de l’Etat, Joseph Kabila, jusqu’au point d’observer, aujourd’hui, une certaine stabilité quant à cette question, a-t-il soutenu. Ensuite, le Chef du Gouvernement a épinglé les questions relatives aux recettes publiques et liées aux dépenses publiques en République Démocratique du Congo, pays de Lumumba, tout en affirmant un dévouement politique de grande envergure afin de n’œuvrer que pour le bien-être de la République, en veillant à la bonne gouvernance. Réceptif aux recommandations des Honorables Députés, le Premier Ministre Tshibala a promis de tout faire au nom de l’intérêt général du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top