Liens commerciaux

0

9 mois et environs 28 jours sont passés depuis qu’Etienne Tshisekedi a rendu l’âme. Et jusque-là, le processus de son remplacement n’a jamais été enclenché et conduit à terme. Conséquence, le parti réputé comme étant la fille aînée de l’Opposition RD congolaise a manqué un président national. Bruno Tshibala Nzenzhe, en sa qualité de ‘’secrétaire général adjoint de l’UDPS’’ et un des tous premiers acolytes du lider maximo, veut briser cet état de chose. D’où, malgré les contestations, l’actuel Premier Ministre fonce. C’est ce qui justifie l’ouverture du conclave qu’il a présidé hier, mercredi 29 novembre dernier, à l’espace ‘’Maranatha’’ situé sur le long de l’avenue prince de Liège, dans la commune de la Gombe. Ces assises se clôturent ce jeudi 30 novembre. Ce rendez-vous est censé baliser la voie à l’ouverture, début décembre 2017, du congrès électif afin qu’un successeur à Etienne Tshisekedi soit désigné. ‘’Nous sommes de ceux qui ont œuvré pour la fondation de ce parti historique. Qui ont mené ce combat glorieux pour l’avènement de la démocratie. L’objectif poursuivi par ce conclave c’est de préparer les conditions qui nous permettront d’aller au congrès du parti dans l’unité et la réconciliation. Le congrès étant ce cadre nous permettant d’arrêter toutes nos stratégies pour aller aux élections du 23 décembre 2018. Nous avons besoin d’un leadership et ce leadership national sera adoubé au cours de ce congrès ‘’, a dit Bruno Tshibala Nzenzhe. Photo La salle Maranatha était bondé des cadres et militants du parti. Les uns sont venus de l’extérieur du pays notamment, du Cameroun, de l’Afrique-sud, de l’Europe et des Etats-Unis. Les autres du Congo profond pour prendre part à ces activités. C’est d’abord par le mot de circonstance prononcé par le Professeur Tharcisse Loseke que le ton a été donné. Il a dressé un tableau sombre que traverse leur parti cher suite à l’absence d’un bon leadership survenu depuis la mort du lider maximo. Cap vers les élections Tharcisse Loseke a, aussi, remercié les membres de la commission préparatoire pour leur dévouement et la qualité des leurs travaux. ‘’L’UDPS restera notre seul chantier lumineux pour les intérêts du peuple Congolais’’, déclarera, pour sa part, Bruno Tshibala aux assises du lancement du conclave. Sur ce, il ne peut pas admettre à un seul instant que ce parti sombre dans l’immobilité. Raison pour laquelle, il a pris le courage d’inviter les cadres et militants du parti pour un nouvel ordre politique. Au-delà de toute évidence, ces assises sont de mise parce que le pays traverse un tournant décisif de son histoire qui va justement chuter par l’organisation des élections à l’horizon décembre 2018. Car, il faut aménager la monture quant à ce. Soucieux de la stabilité de leur parti, Bruno Tshibala exhorte les conclavistes à pouvoir privilégier l’esprit de l’unité gage de la réussite dans l’ordre de bataille des élections en cours. Dans un autre registre, Bruno Tshibala invite la population Congolaise à se focaliser sur les élections à venir plutôt qu’à se laisser distraire par des appels au recours à la rue qui ne vont pas contribuer à l’avancement du pays.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top