Liens commerciaux

0

Human Rights Watch demande à l’ONU de protéger les opposants en marge des manifestations prévues contre le calendrier électoral de la CENI qui fixe l’alternance à la tête du pays en 2019. «Les partenaires internationaux de la RDC, dont la mission de maintien de la paix de l’ONU dans le pays, devraient s’employer à protéger les manifestants pacifiques et les personnes en danger et à manifester leur soutien à la quête du peuple congolais pour un avenir plus démocratique et respectueux de leurs droits », dit HRW dans un communiqué ce mardi 7 novembre 2017. L’ONG appelle également le gouvernement congolais ainsi que la police et l’armée à ne pas employer une force excessive contre les manifestants. Sindika Dokolo et Les Congolais Debout ont appelé à ne plus reconnaître Kabila comme président de la République. Les mouvements citoyens comme la LUCHA, Filimbi et d’autres ont planifié et annoncé plusieurs actions de rue d’ici à la fin de l’année. Le même appel a été lancé par le Rassemblement.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top