Liens commerciaux

0
Le commissaire provincial de la Police Nationale Congolaise pour la ville de Kinshasa, le général Sylvano Kasongo, a déclaré que la répression sur les manifestations annoncé par les mouvements citoyens pour ce mercredi 15 novembre se fera sans pitié.

Dans une communication faite ce mardi, le numéro un de la Police Nationale a répondu au communiqué de la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) qui a demandé aux autorités congolaises de veiller au respect du droit de manifester. Pour le commandant de la Police à Kinshasa, la RDC ne dépend aucunement de la Monusco.

“Le Congo ne dépend de la Monusco. La RDC est un pays souverain La Police dépend des autorités politico-administratives et non de la Monusco Nous, nous respectons les ordres du Gouverneur. Le gouverneur nous a donné l’ordre de disperser toute les manifestations de demain Tout attroupement de plus de 5 personnes sera dispersé et on le fera sans pitié”, a déclaré Sylvano Kasongo, commandant de la police pour la ville de Kinshasa.
actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top