Liens commerciaux

0
Longtemps mis dans les tiroirs, le remplacement du Sphinx de Limete à la tête de l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social se trouve de plus belle lancé. Ce que, pousser par les défis du moment sur la scène politique, la fille aînée de l’Opposition radicale au Congo-Kinshasa s’est décidée d’entamer les procédures utiles et nécessaires pour la tenue d’un congrès extraordinaire devant statuer sur le remplacement de l’Opposant historique qui, décédé le 1er février 2017 en Belgique, n’a, jusque-là, pas eu des obsèques dignes de son rang. Jean-Marc Kabund-A-Kabund, Secrétaire Général de l’Udps, avec une série de trois décisions, a planté le décor de la convocation très prochaine de ce rendez-vous attendu par l’opinion. La commission préparatoire du congrès extraordinaire est déjà créée et ses membres désignés. Hier, ladite commission, sous la férule de Kabund, devait avoir une des séances décisives. Le congrès est annoncé pour bientôt et, dans les 30 jours, à tout dire. En attendant, le suspense perdure quant à savoir qui, exactement, va prendre la place d’Etienne Tshisekedi dans cette formation politique ?

Décryptage

L’Udps, fer-de-lance de l’Opposition en République Démocratique du Congo, reste au centre des enjeux. Preuve ? La succession du lider maximo cause déjà bien de remous au sein de la scène politique Rd Congolaise. Alors qu’à Limete, le comité préparatoire mis en place par Jean-Marc Kabund sur base de l’article 26 des statuts de l’Udps a 30 jours pour produire un rapport, d’autres sociétaires de ce parti, voulus exclus, sous la conduite de Bruno Tshibala, devraient, eux, se réunir ce samedi 25 novembre dans le cadre d’un congrès extraordinaire. Loin de cette polémique, la succession d’Etienne Tshisekedi porte une double casquette. D’où, les intérêts… Primo, il y a sa place comme numéro Un à l’Udps. Secundo, son caractère d’Opposant général sur l’agora polémique. Et, à Limete où ténors et plus simple membre du parti –communément appelé combattant- se côtoient, cette donne n’est pas ignorée.

Epaule large

Secrétaire Général adjoint mais, mieux, président du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement, Félix Tshisekedi, pour bien de plumes, est en pôle position pour prendre la place de son père. Déjà, sur la scène politique, il a une voix qui porte. Fils biologique et politique du Sphinx de Limete, l’homme peut compter, est-il argumenté, du soutien des vrais détenteurs du pouvoir à l’Union pour la Démocratie et le Progrès Social : les militants autrement dit les combattants qui y incarne le peuple. ‘’Vox populi, vox dei ‘’, dit un adage. Bien souvent, au feu de certaines crises internes, son intervention calme les esprits. Dans les matinées politiques, des slogans ont même été ficelés pour affirmer le lien génétique ici politisé ‘’Mwana ya Nkoyi aza Nkoyi –le fils du léopard est un léopard’’ ndlr- .

Des surprises ?

Bien que pour nombreux, les dés sot jetés en faveur de Félix Tshilombo Tshisekedi, il reste à se demander si les congressistes vont s’aligner à cette perspective et, qu’ainsi, le congrès en vue ne viendra que confirmer ce secret de polichinelle comme quoi dès février 2017, Félix tenait la barque Udps de manière officieuse. Quoi qu’il en soit, en politique, l’impossible n’existe pas et donc la surprise reste de mise. Il se peut qu’au nom des longues dents sorties de l’ombre en retard que l’opinion soit surprise. En attendant, l’Udps/Limete est dans les douleurs d’enfantement.

Danny Ngubaa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top