Liens commerciaux

0

Des images indignes d’un homme d’Etat attribuées au Vice-Premier Ministre congolais en charge des Affaires étrangères font du buzz sur le net. Abordés, les proches de She Okitundu n’ont pas tardé à réagir. Indignés par la diffusion de ces images, ils tapent du poing sur la table et fustigent ce qu’ils qualifient de ’’montage grossier’’… comme en témoigne ce texte que ’’Forum des As’’ publie in extenso. YKM Montage grossier contre She Okitundu dénonce son association Il circule sur les réseaux sociaux un extrait vidéo muet et fixiste, maladroitement monté et abusivement attribué au Vice-premier Ministre, Ministre des Affaires Étrangères et Intégration Régionale suite à une fine technique de collage d’images. Il y a lieu de rassurer tous les sympathisants de cette Autorité qu’il s’agit là d’un grossier montage intentionnellement élaboré pour tenter de salir ce digne fils du pays dont l’engagement patriotique et la probité morale constituent un motif de fierté et une source d’inspiration pour tous les Congolais épris de nationalisme en ce moment où des forces politiques et sociales rétrogrades veulent mettre le pays à genoux. Rumeurs, fausses nouvelles (fake news) et montages grossiers, la désinformation est virale sur les réseaux sociaux. L’émission " Les Observateurs " de France 24 spécialisée dans la détection de ces montages ne passe pas une semaine sans présenter des cas de désinformation et de manipulation par des techniques sophistiquées de par le monde. Par exemple récent, lors des attentats de Nice, une image d’un homme portant un turban avait été diffusée sur les réseaux sociaux comme étant supposément une photo l’auteur de l’attaque de Nice. Cette image avait déjà fait le tour de Twitter et whatsalp au moment des attaques du 13 novembre. Il s’agissait en fait d’un Canadien pratiquant la religion sikh, se prenant en photo grâce à un iPad. L’image avait été modifiée afin de lui rajouter une fausse ceinture d’explosifs et un exemplaire du Coran dans les mains à la place de sa tablette. Il existe de nombreux sites pour vérifier si une image a été retouchée sur un logiciel comme dans le cas précis actuel de notre Autorité. Ainsi, nous sollicitons le grand public à éviter de relayer les éléments de cette campagne de diffamation dont les promoteurs sur internet sont des sites et comptes qui ont un intérêt à déstabiliser l’action diplomatique en cours. Ceci étant que d’aucuns ne se sentent concernés ou frustrés par cette manœuvre visiblement destinée à détourner le regard positif que tous les compatriotes fixent sur cette Personnalité qui est considéré comme un obstacle à la matérialisation du plan dévastateur longtemps mijoté contre notre Peuple. Des enquêtes sont en cours pour démasquer ce réseau des criminels spécialisés dans des montages et des chantages éhontés qui veulent porter atteinte à l’honorabilité du Vice-premier Ministre.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top