Liens commerciaux

0
Bien que toujours membre du Rassemblement / Kasa-Vubu, Roger Lumbala dénonce « la cacophonie qui s'y trouve où il y a le président du CNSA, qui en est le président du Conseil des sages, qui lance des pugilats verbaux vers le Premier ministre qui en est le porte-parole ».

Suite à cette cacophonie, Roger Lumbala annonce même que sa plateforme (SET) « a suspendu sa participation à toutes les activités réunions du Rassemblement / Kasa-Vubu ».

Guerre larvée

Alors que Bruno Tshibala a été intronisé président de l’UDPS par une aile de ce parti, Joseph Olenghankoy, président du CNSA, déclare « ne pas reconnaître aujourd’hui d’autre chef à la tête de l’UDPS qu’Étienne Tshisekedi ».

Tout comme le leader des FONUS, Roger Lumbala estime que « Bruno Tshibala ne peut pas atteindre le niveau de monsieur Étienne Tshisekedi ».

Que « Bruno Tshibala devrait faire recours à l’héritier spirituel de monsieur Étienne Tshisekedi qui est monsieur Roger Lumbala ».

Pour qui, « après le départ d'Étienne Tshisekedi, l'UDPS se meurt, faute d’un leader charismatique ».

Soutien à la loi électorale

Contrairement aux ministres et à la base de ce Rassemblement / KAsa-Vubu, Roger Lumbala soutient la loi électorale.

« La loi électorale est correcte et va assainir l'environnement politique de notre pays. Le seuil de 1% est une référence valable », déclare ce dernier sur Top Congo FM.

« Ceux qui rejettent cette loi électorale ne voient pas l'intérêt supérieur de la population congolaise de notre pays. Ils ne voient que leur intérêt partisan ».

Barick Bwematelwa
Top Congo FM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top