Liens commerciaux

0
La coalition du Centre réitère son appel à la tenue d’une table ronde pour calmer la situation, avec qu’une nouvelle marche de l’opposition a été réprimée à travers le pays. « Nous continuons à sensibiliser et présenter notre plan de sortie de crise, dernièrement nous l’avons fait au près de la SADC, auprès les groupes politiques et associations en RDC« , explique Germain Kambinga, président de cette plateforme à POLITICO.CD.





« Nous comptons durant ce mois de décembre nous rapprocher de nos amis européens à travers une tournée que nous allons commencer pour le même exercice. Sans une table ronde urgente, nous nous dirigeons vers un mur et cela n’est pas souhaitable « , previent-il.








Le peuple, explique M. Kambinga, est fatigué de notre attitude. Il affirme, citant les échecs de manifestations populaires, que le peuple veut un changement. « Sans une table ronde nous prenons date qu’il n’y aura pas d’élections en 2018, une raison quelconque viendra changer les paramètres et nous serons obligés d’abdiquer face à l’évidence », ajoute-t-il.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top