Liens commerciaux

0
« Nous avons reçu l’ordre de tirer immédiatement à la moindre provocation des civils. » - combattant du M23 recruté pour réprimer les manifestations en RD

« Avant les manifestations de décembre, et alors que la pression nationale et internationale grandissait, des officiers supérieurs des forces de sécurité congolaises avaient mobilisé au moins 200 anciens combattants rebelles du M23, et probablement bien plus, depuis l’Ouganda et le Rwanda voisins afin de protéger Kabila et d’aider à étouffer les manifestations anti-Kabila », dénonce HRW.



« Les forces de sécurité en RDC ont tué au moins 62 personnes et en ont arrêté des centaines d’autres pendant les manifestations à travers le pays entre le 19 et le 22 décembre 2016 », annonce Human Rights Watch.






Dans un rapport, l’organisation de défense des droits de l’homme accuse les autorités congolaises, « après que le président Joseph Kabila ait refusé de quitter ses fonctions à la fin de la limite des 2 mandats », d’avoir utilisé les services de ces hommes pour réprimer les manifestations.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top