Liens commerciaux

0
Le véhicule officiel du ministre des Finances de l’Ituri est bloqué depuis environ une semaine par les autorités ougandaises du district d’Arua. Selon la société civile d’Aru et des sources concordantes, les autorités ougandaises exigent au gouvernement provincial la remise de tous les véhicules volés en Ouganda dont certains se trouveraient en territoire congolais d’Aru.

Ce véhicule confisqué du ministre provincial de Finances est entré officiellement au district ougandais d’Arua pour un entretien technique. La police ougandaise est arrivée ensuite au garage pour saisir le véhicule.

Les autorités ougandaises exigent au préalable la remise de tous les véhicules volés en Ouganda dont l’un se trouverait au village congolais d’Ondolea à une dizaine de kilomètres d’Ariwara et à Aru-centre.
La société civile d’Aru s’insurge contre cette démarche des autorités ougandaises. Selon son président, Innocent Magude, cette démarche ne favorise pas les relations de bon voisinage entre les entités frontalières de deux pays.

«Le ministre n’a jamais volé le véhicule. Qu’on remette le véhicule du ministre qui a traversé par voie normale. Qu’ils demandent le prix de la réparation, c’est tout. Pour des cas de vol, les autorités ougandaises n’ont qu’à saisir la justice», a affirmé le président de la société civile d’Aru, Innocent Magude.

Des sources locales indiquent qu’une délégation congolaise du territoire d’Aru s’est rendue cette semaine à Arua pour réclamer la restitution de ce véhicule mais en vain. Pour sa part, le gouverneur Abdallah Pene Mbaka dit qu’il n’est pas encore saisi de ce dossier.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top