Liens commerciaux

0
« Il y a des alliés du pouvoir qui sont avec nous à Limete faisant semblant d'être de l'Opposition », accuse le porte-parole de l’UDPS.

Après la MP, le Rassemblement enregistre des fuites d’éléments sonores d'une réunion de ses membres.

On y entend les voix du secrétaire général de l’UDPS, Jean-Marc Kabund et de son adjoint, président en exercice du Rassemblement, Félix Tshisekedi.



Pas de discorde Kabund-Tshisekedi

Contrairement à ce qui se raconte, principalement sur les réseaux sociaux, Jean-Marc n'était pas en train de se justifier sur un prétendu détournement d'une somme de 80.000 dollars, affirme sur TOP CONGO FM, le porte-parole du parti.

Tout en reconnaissant que « cette affaire a mis de l'huile sur le feu au niveau du parti », Augustin Kabuya explique que « le secrétaire général du parti était en train d'interpeller certaines personnes qui sont de connivence avec la mouvance Kabiliste, qui veulent à tous prix déstabiliser l’UDPS avec de fausses informations montées de toute pièce ».

Augustin Kabuya se dit « personnellement choqué par ce comportement irresponsable de certaines personnes qui viennent faire les yeux doux à Limete ».

Pour lui, ces pseudo-opposants veulent « dresser la base de l'UDPS contre ses responsables ».

Dans l'un de ces éléments sonores, Jean-Marc Kabund dit que la base de l’UDPS n'est pas du Rassemblement.

« Chaque composante est autonome conformément à l'acte de Genval”, précise Augustin Kabuya pour qui, « il n'y a pas de malaise (au sein du Rassemblement/Limete), sauf qu'il y a des moutons noirs comme cela fut le cas avec les Tshibala et Olenghankoy ».
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top