Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0

* En présence de Jean-Marc-Kabund, secrétaire général du parti d’Etienne Tshisekedi, Henriette Wamu a été désignée présidente de la plateforme. Les Alliés de l’Udps (ADU), plate-forme pro-RASSOP/Limete, vient de renouveler son leadership. Désormais, c’est la députée Henriette Wamu, présidente du parti l’Alliance pour le Progrès du Congo (APC), qui présidera aux destinées de ce cartel pour un mandat de 2 mois. Ainsi en a décidé la plénière de l’ADU, conformément à l’article 10 de leurs statuts. Au cours de cette assemblée plénière, présidée par le député honoraire Jacques Ebweme, secrétaire exécutif permanent de l’ADU et président du CNAP (Convention nationale d’action politique), il a été rappelé le sens de la cérémonie et les prescrits des statuts légalisés du cartel politique ADU. Il a, par ailleurs, évoqué les dispositions des articles 17 et 18 qui posent la base de l’exercice du pouvoir au sein de la plateforme. Selon l’article 17, le poste de coordonnateur fait l’objet d’une rotation de manière croissante ; Par contre, le fauteuil du coordonnateur adjoint est occupé de façon décroissante. De son côté, l’article 18 des statuts de cette plateforme précise que le mandat du coordonnateur et du coordonnateur adjoint est de 2 mois non renouvelable. Dans son mot, le coordonnateur sortant Cyprien Yamulengu a retracé l’historique de cette plateforme dont l’objectif majeur est de faire asseoir la démocratie en RDC. Ce, par l’alternance politique non seulement au niveau du sommet mais aussi à la base. « Un mandat de deux mois parait à la fois insignifiant et significatif. Il constitue un modèle. Un geste de haute portée politique, car l’alternance est possible, question de respecter les lois et les principes établis » a-t-il souligné. Un moment solennel au cours de cette rencontre, c’est la passation de pouvoir entre le coordonnateur sortant et la nouvelle coordonnatrice Henriette Wamu. Les deux dirigeants de l’ADU, Henriette WAMU et le coordonnateur adjoint Médard Mulangala Luakabuanga ont finalement pris possession de leurs fauteuils. Dans son message, la nouvelle coordonnatrice de ADU s’est dit honorée par ses pairs qui, non seulement ont fait preuve e respect des textes, mais aussi et surtout, pour avoir porté leur choix sur sa modeste personne. Car, précise-t-elle, c’est la première fois qu’une femme dirige la plateforme ADU. Ce geste montre à suffisance que l’alternance même au niveau le plus haut est possible. Tout en remerciant le comité sortant pour avoir conduit le regroupement avec sagesse et beaucoup de dextérité, Henriette Wamu a salué l’esprit républicain qui a animé le bureau sortant et qui s’est traduit par le respect du mandat au terme de deux mois. « Cette culture du respect de l’engagement à la fin du mandat est notre cheval de bataille et le sens de notre lutte politique mené depuis le délai butoir de la fin du mandat de Joseph Kabila en 2016 », a renchéri la coordonnatrice de ADU. Aussi, s’est-elle dite déterminée à poursuivre le même combat, « d’autant plus que le mandat à exercer vient à un moment crucial de notre pays, où le pouvoir en place s’obstine à organiser les élections conformément à la constitution et à l’Accord de la saint sylvestre 2016 ». explique-t-elle.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top