Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0
Quelques sénateurs ont accusé le prédisent du sénat, Léon Kengo Wa Dondo de violer de manière intentionnelle le règlement intérieur et la constitution au nom d’un compromis qu’il aurait arraché nuitamment.

A l’occasion de l’examen du projet de loi électorale mardi 12 décembre 2017, le président du sénat a refusé de poser la question aux sénateurs, après la réplique du vice-premier ministre de l’Intérieur aux nombreuses préoccupations des élus des élus, si le texte était déclaré recevable ou pas.

Le président a tout simplement clos les débats et envoyé le texte à la commission PAJ à qui il a donné deux jours pour terminer le travail de toilettage.

Pour les sénateurs de l’opposition, le speaker du sénat était dans le coup. Il a joué le jeu de la majorité en voulant imposer un texte democraticide. Léon Kengo wa Dondo a levé l’option de n’accorder la parole à personne après sa décision. Pourtant, la tendance dans la salle démontrait déjà que le texte allait être rejeté, ce qui allait bloquer la machine.

Déjà dans sa conclusion, le vice-premier ministre Ramazani Shadary avait menacé, d’un ton ferme, les sénateurs en prenant à témoin l’opinion tant nationale qu’internationale, si la chambre haute rejetait la loi, la responsabilité de renvoyer à plu tard les élections les incomberait totalement.

Dans la salle, l’agitation était grande. Agitation mêlée de colère de voir une loi décriée et rejetée être acceptée pour examen. Mais en commission, les sénateurs lésés prévoient de balayer toutes les innovations de l’assemblée nationale.

« Pas de seuil de 1 % pour les législatives nationales, pas de seuil de 3 % pour les provinciales et de 10% pour les élections locales et municipales », ont dénoncé plusieurs sénateurs du G7 et Mlc qui, lors du débat général, ont rejeté le taux fixé pour la caution et la machine à voter.

Malheureusement si les deux chambres votent le texte en des termes différents, c’est la version de l’assemblée nationale qui sera retenue.

Alphonse Muderhwa
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top