Liens commerciaux

0
News


Nous apprenons qu’Après la distribution de quelques gobelets du riz et un poulet aux étudiants de l'UNIKIN par le gouverneur André #KIMBUTA, un étudiant de L2 Relations Internationales témoin de l'événement se prononce:


« Je n'ai même pas entendu ce qu'il a dit. Je me félicite de ne rien entendre. Mais je sais qu'il est venu corrompre moralement les étudiants en leur distribuant du riz et les poulets parce qu'ils ont peur de la journée de demain. Et ils savent que les étudiants sont les plus actifs dans de telles situations.


Moi personnellement, je n'ai rien reçu. Regardez toute cette foule, pensez-vous que ces vivres suffiront à tous ces étudiants. Je ne condamne pas mes camarades qui ont reçu. On comprend, nous traversons un moment très difficile, surtout nous qui sommes au home sans famille ici à Kinshasa.


Par exemple, moi qui vous parle ici, je suis étudiant de L2 Relations Internationales, j'habite le Home 20, allez regarder seulement les conditions de ce Home, en plus ma famille est très loin à Kindu, mais deux ou trois gobelets du riz et une moitié de poulet représentent quoi pour un étudiant du 21ème siècle comme moi. Non, c'est une insulte!


Lui, le gouverneur KIMBUTA, il est à la tête de Kinshasa depuis plus de 10 ans, c'est seulement aujourd'hui qu'il se rend compte que les étudiants aiment aussi bien fêter comme eux? Nous avons beaucoup été humiliés.


C'est pourquoi, nous allons répondre à la marche pacifique des évêques de demain 31 décembre pour montrer notre indignation. Je sais qu'ils vont renforcer la sécurité sur le Campus. Peut-être dès ce soir.


Nous savons qu'ils n'ont plus rien à nous proposer. Ils ont tué l'éducation, tout est par terre. Nous étudiants ne savons pas si nous méritons toujours être appelés étudiants. Nous étudions dans des conditions humaines. Ce qui est gênant dans tout ça, ce sont eux encore qui viennent nous enseigner les cours comme: bonne gouvernance, Économie de gestion, Droits de l'homme, Théories de développement,...


Ce que je vais dire à mes camarades, c'est de prendre les riz, les poulets, de les manger et demain nous serons dans la rue avec les évêques. Merci!»


By Didier FM
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top