Liens commerciaux

0
Face à l'activisme politique des catholiques congolais, le président Kabila hésite sur la réaction à adopter.

En République démocratique du Congo, l'Église catholique prie Dieu, encourage le peuple et sermonne le gouvernement. Au fil des mois, alors que le pays s'enfonce dans une crise, l'institution s'est muée en opposante du pouvoir, celui du président Joseph Kabila qui s'impose brutalement.

Vendredi, en la cathédrale Notre-Dame du Congo, gros monument de briques rouges posé en plein cœur de Kinshasa, la messe était donc aussi politique. Au premier rang, les chefs de l'opposition, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, étaient voisins des ambassadeurs de France, de Belgique, du Canada et du Royaume-Uni. Un peu plus loin, étaient assis les représentants des États-Unis et de l'Union européenne. Sur les bancs, en rangs serrés, tout ce que la capitale compte comme associations de la société civile était là. Le mouvement citoyen Filimbi, ...

lefigaro.fr
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top