Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0
C’est sous une forte escorte que le Premier ministre a sillonné hier les différents quartiers de la capitale, rongés par les récentes pluies diluviennes. Bruno Tshibala a ainsi consacré sa journée du lundi 8 janvier à la visite surprisesur les principaux sites où les averses ont provoqué d’importants dégâts, notamment dans les communes de Mont-Ngafula, Selembao, Bandalungwa, Lemba… et Limete.

Les précipitations que la ville de Kinshasa a connues depuis le début de l’année n’ont pas été clémentes pour les habitants de certaines contrées de la capitale. D’après le Gouverneur André Kimbuta, ces pluies ont provoqué la mort de 44 personnes dans la nuit du 3 au 4 janvier dernier. Pour leur part, les médias locaux ont fait état d’un mort supplémentaire dans la matinée du 7 janvier, précisément dans la commune de Mont-Ngafula. Avec le décès de cet enfant, le bilan officiel est passé à 45 victimes.
C’est dans ce cadre que le président de la République a décidé de décréter un deuil national de deux jours, à dater d’hier lundi. Ainsi, en solidarité avec les sinistrés de Kinshasa, les députés provinciaux du Nord-Kivu ont profité de l’ouverture de la session extraordinaire de l’Assemblée provinciale, à Goma, pour observer une minute de silence en mémoire des compatriotes disparus.

VISITE SURPRISE
Ici dans la capitale, le chef du Gouvernement a mobilisé nombre de ses ministres pour aller palper du doigt les réalités du terrain. Bruno Tshibala a notamment emmené dans sa délégation le Vice-Premier ministre en charge de la Sécurité et de l’Intérieur, Ramazani Shadary, de même que le ministre Ingele Ifoto de l’Energie et Ressources hydrauliques et la ministre du Genre, Famille et Enfant, Chantal Safou.
Ensemble, ils sont descendus sur les sites érosifs du quartier Ngafani. Ils ont à cet effet visité les contrées rongées dans les communes de Mont-Ngafula, Selembao et Bandalungwa où des maisons ont été emportées par les eaux des pluies et des familles entières englouties sous les décombres.

UNE CREVASSE DANS LA CHAUSSEE A SALONGO
La délégation gouvernementale s’est, par ailleurs, acheminée au quartier Salongo Sud, dans la commune de Lemba, où l’averse du dimanche 7 janvier a drainé des eaux hors de la rigole de l’avenue Biangala, creusant la chaussée à environ 2 mètres de profondeur.
La profonde crevasse s’est étendue sur un rayon de pratiquement 5 mètres, coupant quasiment la route en deux et contraignant les conducteurs des véhicules à ne rouler désormais que sur une infime partie du trottoir sablonneux. D’où, les embouteillages que l’on enregistre désormais aux abords de ’’La Colline’’, la boutique la plus en vogue de l’artère.

TEMOIGNAGES
"Quand la pluie torrentielle d’hier dimanche s’est déversée ici, elle a entrainé des eaux qui n’arrivaient plus à se cantonner dans la seule rigole de l’avenue Biangala, suite à toutes les immondices que jette la population à longueur de journée", nous explique une vendeuse de braise, qui a érigé son logis sur cette conduite d’eau.
"Ces déchets, poursuit-elle, ont fini par se mobiliser sur un tuyau de fibre optique, placé à travers le caniveau par des ingénieurs étrangers. Dès lors, ces eaux des pluies, ne trouvant plus de passage, ont débordé sur la chaussée, entrainant tout sur leur passage".
"Un minibus, roulant à vive allure sur la route pendant la pluie, a fini sa course dans cette crevasse que le conducteur n’avait pas vue, suite à la marre d’eau. Le creux est devenu plus profond quand la population est venue à la rescousse du transporteur et des passagers bloqués dans le véhicule. Ils ont dû creuser dans la chaussée pour dégager le minibus et libérer la voie", commente une vendeuse des pains, opérant sur le lieu.

BIENTOT UNE ASSISTANCE
La descente surprise de la délégation gouvernementale au quartier Salongo Sud a suscité l’engouement des populations environnantes qui s’attendent à ’’une réhabilitation urgente de cette route vitale’’.
Nombreux, en fait, sont convaincus que ce n’est pas l’expertise qui manque à la RDC. "Des entreprises telles que l’Office des Voiries et Drainages (OVD) disposent en effet des ingénieurs et ouvriers qualifiés pour relever ces différents défis. Pourvu que l’Etat leur donne les moyens de leur politique", commentait un notable de la place.
Répondant aux attentes de la population, Bruno Tshibala a indiqué que "l’objectif de cette ronde est de permettre au Gouvernement de s’enquérir de la situation et, en même temps, de compatir au malheur qui a frappé les sinistrés des coins concernés : Bandalungwa, Mont-Ngafula, Selembao, Limete, Lemba... "
"Une aide du gouvernement en guise d’assistance aux sinistrés sera accordée très bientôt", a laissé entendre le chef du Gouvernement, avant de quitter les zones visitées. Yves KALIKAT
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top