Liens commerciaux

0
Le ministère des Sports et Loisirs a ordonné la suspension des matches du championnat national de la Division I congolaise au Stade des martyrs. C’est la substance de sa circulaire du 18 janvier dernier adressée aux dirigeants de cette instance organisatrice du football congolais, dont une copie a atterri à « Forum des As » hier mardi 23 janvier . Selon le bureau de Papy Niango, cette mesure fait suite aux actes de vandalisme et anti-sportifs perpétrés par les supporters de FC Renaissance le jour du match qui avait opposé leur club à l’AS Dragons-Bilima (2-2) le mercredi 17 janvier dernier. « Les supporters de FC Renaissance se sont illustrés par des actes de vandalisme notamment l’endommagement des portes de l’entrée principale du stade par des jets des projectiles et le brisement des vitres du cabinet du ministre situé dans l’enceinte dudit stade », peut-on lire dans le document. « Suite à cela, le ministre suspend jusqu’à nouvel ordre toutes activités liées au championnat national de la Division I congolaise au complexe omnisport du Stade des Martyrs », poursuit l’auteur de la lettre avant d’inviter les dirigeants de cette institution à réparer les préjudices causés sur fonds propres. VITA-IMANA À TATA RAPHAËL ? Dès lors que l’on sait que la Ligue nationale de football a toujours sollicité des dérogations auprès du même ministère pour mener à terme son tournoi réputé interminable. Le priver d’un terrain jusqu’à nouvel ordre, c’est l’obliger à modifier son calendrier encore dans la phase classique et qui prévoit un Play-off. À en croire certains observateurs avertis, le mieux à faire serait de s’arrêter aux seules sanctions des clubs concernés. D’autres encore pensent que cette décision est de même nature avec celle de l’ancien ministre des sports et Loisirs Denis Kambayi. Ce dernier avait ordonné la suspension durant deux mois de l’édition 2015-2016. Mais ce qu’il faut retenir est que la Linafoot est déjà sous pression de la Fédération internationale de football association (Fifa). Cette dernière a obligé toutes les fédérations du monde à clôturer leurs championnats respectifs avant le mois de juin 2018, mois prévu pour la coupe du Monde. Donc pas étonnant que pour esquiver les pénalités, Mwehu et ses collaborateurs aient recouru au stade Tata Raphaël pour espérer finir cette phase préliminaire dans sa zone de développement Ouest et amorcer ainsi le Play-off. Obligeant à son tour l’Entente provinciale de football de Kinshasa à revoir son calendrier. En attendant, le milieu sportif kinois se demande si les derbys en perspective à savoir V. Club-Dcmp (déjà ce dimanche 28 janvier), Renaissance-V. Club et Dcmp-Renaissance le 4 et le 11 février prochain se joueront à Tata Raphaël. Car, les foules que ces rencontres drainent seront difficiles à encadrer dans ce stade.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top