Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0
L’opposante congolaise Justine M’poyo Kasavubu est intervenue dimanche soir sur Tv5, quelques heures après la violente répression des manifestations de l’église catholique organisées en marge du 31 décembre.

L’ancienne candidate à la présidentielle de 2006 s’est montrée particulièrement en colère contre le président de la république, responsable, selon elle, de la violence perpétrée sur la population.

« Vous avez là le vrai visage de Kabila, c’est-à-dire, un sanguinaire, un tyran, un homme qui n’a pas de cœur, mais une pierre à la place du cœur », s’est indignée la fille du tout premier président de la RDC.

Pour Justine Mpoyo, qui vit en exil, ces nouvelles victimes sont à inscrire dans un contexte général de la tragédie que vit le pays depuis des années. De ce fait, selon elle, le 31 décembre 2017 qui vient de passer, signifie la fin du glissement. « Dans quelques heures les institutions vont tomber, nous serons en affaires courantes. La légitimité et la légalité dont pouvait se prévaloir Kabila ne [sont] plus de mise », a décrété l’opposante.





Pour sa part, le chef de l’État a réagi aux manifestations, à travers ses vœux de nouvel an. Il a mis en garde « ceux qui seraient tentés » de recourir à la violence pour « interrompre » le processus démocratique en cours, et « plonger » le pays dans l’inconnu.

« Notre peuple, qui, à plusieurs reprises, a fait preuve de maturité, saura certainement protéger la patrie contre toute initiative et toute ingérence ayant pour finalité de porter atteinte à l’Independence politique de notre pays et à son intégrité territoriale », a prévenu le président contesté.

Par CAS-INFO
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top