Liens commerciaux

Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

0
Une délégation de l’épiscopat du Congo-Kinshasa a été reçue par le président du Congo-Brazzaville Denis Sassou-Nguesso mardi, par souci d’éviter « le pire » après des violences à Kinshasa qui ont tendu les relations entre les catholiques et le pouvoir, annoncent des sources concordantes.

Les évêques catholique se sont rendus à Brazzaville pour « rencontrer le président Denis Sassou Nguesso », « chargé du suivi du mécanisme paix et sécurité en République démocratique du Congo et dans la région des Grands Lacs », a déclaré à la presse leur porte-parole, l’abbé Donatien Nsholé.

« La marche du 31 décembre dernier à Kinshasa a été évoquée », a-t-il déclaré. « Si l’on n’y fait pas trop attention, si on prend à la légère la situation, on risque de vivre le pire ».


Cependant, selon des sources concordantes, le Cardinal Laurent Mosengwo, qui était censé mener cette mission, a décliné l’invitation du président du Congo-Brazzaville.

L’archevêque de Kinshasa est resté injoignable aux appels de POLITICO.CD pour confirmer cette information livrée par plusieurs sources tant proches de la CENCO, que du pouvoir congolais.

Ces derniers jours, le cardinal Monsengwo s’est attaqué au régime du président Kabila, après la répression deux jours plus tôt d’une manifestation de catholiques où, selon l’ONU, au moins cinq personnes ont été tuées.

L’archevêquede Kinshasa y fustige les dirigeants « incapables de protéger la population, de garantir la paix », et demande que « les médiocres dégagent » du pays.

politico.Cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top