Liens commerciaux

0
La Nonciature Apostolique confirme la mort de 6 personnes tuées lors de la marche des chrétiens catholiques dimanche 21 janvier 2018 à Kinshasa. Dans un communiqué-bilan, la représentation du Vatican en RDC parle également d’au moins 43 blessés et de 210 personnes interpellées par les forces de l’ordre à travers le pays. “A Kinshasa, paroisses perturbées par les forces de l’ordre (gaz lacrymogène, tirs de balles réelles, paroisses encerclées): 13, morts signalés: 6 dont une aspirante à la vie religieuse, blessés signalés: 13 dont au moins un prêtre, arrestations: au moins 147 dont au moins 3 prêtres”, dit le communiqué. Dans le reste du pays, les forces de l’ordre ont réprimé la marche des chrétiens dans certaines villes où le Comité Laïc de Coordination avait saisi les autorités locales pour organiser la manifestation. “A Kisangani, paroisses perturbées par les forces de l’ordre (gaz lacrymogène, tirs de balles réelles, paroisses encerclées): 3, blessés signalés: 7, arrestations: 14 dont deux journalistes et 4 mineurs; à Goma et Bukavu, paroisses perturbées par les forces de l’ordre (gaz lacrymogène, tirs de balles réelles, paroisses encerclées): 3, blessés enregistrés: 29 dont 11 gravement, arrestations: 38 dont quelques-uns de la Croix-rouge; à Lubumbashi, paroisses perturbées par les forces de l’ordre (gaz lacrymogène, tirs de balles réelles, paroisses encerclées): 3, blessés enregistrés: 3, arrestations: 9; à Mbandaka, une marche a eu lieu jusqu’à la mairie où elle a été arrêtée par des tirs de gaz lacrymogène”. A Mbuji-Mayi, la Nonciature précise que toutes les paroisses (plus ou moins 40) ont été touchées par les violences causées par les forces de l’ordre. Huit personnes ont été blessées et deux autres interpellées.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top