Liens commerciaux

0
La Conférence épiscopale nationale du Congo (CENCO) dénonce les violences survenues lors de la marche des chrétiens catholiques le 31 décembre dernier à Kinshasa et dans certaines villes de la RDC.

Dans un communiqué publié ce mardi 2 janvier 2017, l’épiscopat exige une enquête afin d’établir les responsabilités à cet effet.

« A propos de ladite marche, la CENCO est profondément choquée par les actes ignobles qui s’en sont suivis. Elle déplore l’atteinte à la vie humaine et présente ses condoléances aux familles des victimes innocentes. Elle condamne l’atteinte à la liberté garantie dans tout Etat démocratique, la profanation de certaines églises et l’agression physique des fidèles dont les servants de messe et les prêtres. La CENCO condamne avec la dernière énergie le recours à la violence par certains agents de l’ordre, violence non justifiée qui a occasionné la mort d’hommes. Nous le rappelons, la vie humaine a un caractère sacré et inviolable. Aussi, la CENCO demande-t-elle une enquête sérieuse et objective pour établir les responsabilités sur les vies humaines et les agressions physiques », dit le communiqué.

Pour sa part, le Nonce Apostolique a, dans un communiqué indiqué que les fidèles catholiques ont le droit de manifester mais en conformité avec la “doctrine sociale de l’Eglise”.

actualite.cd
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top