Liens commerciaux

0
Samedi 10 février à Buta, au Bas-Uélé, Emmanuel Ramazani Shadary a donné le go du séminaire de formation des Administrateurs des territoires -AT-, Administrateurs des Territoires Assistants -ATA-, Maires et Maires Adjoints. Il sied de rappeler que juste après la série de nominations faites à ces postes par le Président de la République, Joseph Kabila Kabange, le Vice-Premier Ministre et Ministre de l’intérieur et Sécurité s’était empressé de convier les nouveaux AT, ATA, Maires et Maires Adjoints à rejoindre chacun la chefferie indiquée pour non seulement être sur terrain et être actif mais, aussi, parce que, justement, une formation devait être organisée. L’objectif poursuivi par cette formation, à en croire la Vice-Primature en charge de l’intérieur et sécurité, est la mise à niveau de nouveaux animateurs de la territoriale à travers différents modules.

Précisions

Cette formation lancée officiellement à partir de Buta se déroulera, par ailleurs, simultanément sur six autres sites. Il s’agit du :

Site de Bukavu qui regroupe les provinces du grand Kivu et Maniema,
Site de Kamina qui regroupe les provinces de l’ex Grand Katanga démembrés,
Site de Mbuji-Mayi qui regroupe les provinces de l’ex Grand Kasaï,
Site d’Inongo qui regroupe les provinces de l’ex Grand Bandundu,
Site de Mbandaka qui regroupe les provinces de la Mongala et la Tshuapa.
Site de Gemena qui regroupe les provinces du Sud et du Nord Ubangi. Ce qui fait 7 sites au total y compris Buta.
Dessous

Il sied, en outre, de noter la particularité de la nouvelle mise en place. A savoir, le retour à la territoriale des non-originaires pour les Administrateurs des territoires.

C’est la semaine prochaine que cette formation devra, sauf imprévu, prendre fin. Chaque Administrateur est doté d’un véhicule 4X4 pour l’itinérance. Il faut noter qu’au total 435 Administrateurs de territoires et leurs Assistants ainsi que 64 Maires et Maires Adjoints sont concernés par ce séminaire de formation.

Une pierre, deux coups

Présent sur place, le patron de la territoriale a voulu mettre le doigt sur l’impasse à l’Assemblée provinciale où loin des mots, lors de l’ouverture de la dernière session, les coups de poing ont été utilisés comme langage au péril de l’image de marque qu’était censée envoyer cette assemblée. C’est de la sorte qu’il se sera mis en marche. Au bout des initiatives, il est rapporté que la crise au bureau de cette assemblée provinciale appartiendrait au passé. Les élus provinciaux qui avaient vu les portes du lieu où se déroulent les plénières êtres scellées à titre conservatoire par le VPM Ramazani Shadary, ont décidé d’enterrer la hache de guerre et, ainsi, de fumer le calumet de la paix. C’est dans ce cadre qu’un nouveau président a été élu samedi dernier ainsi qu’un rapporteur adjoint. Désormais, les plénières peuvent reprendre après 4 mois précis de crise politique.

La Pros.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top