Liens commerciaux

0


Les USA ont pris leur distance avec la machine à voter.
Pour la première puissance mondiale, la machine à voter constitue un risque énorme qui peut miner l’a crédibilité des élections de sorte que le peuple congolais en conteste les résultats.

» Nous sommes profondément préoccupés par l’insistance de la commission électorale à utiliser un système de vote électronique qui n’a jamais été utilisé en RDC. 


Nous comprenons que la commission n’a jamais testé ce système de vote électronique en RDC, mais prévoit de déployer cette technologie pour la première fois le jour du scrutin. Il va sans dire que l’utilisation d’une technologie inconnue pour la première fois lors d’une élection cruciale constitue un risque énorme. Il a le potentiel de miner sérieusement la crédibilité des élections que beaucoup ont travaillé dur pour voir se produire. 


Ces élections doivent être tenues par des bulletins de vote papier, de sorte que le peuple congolais ne conteste pas les résultats. Les États-Unis n’ont pas envie de soutenir un système de vote électronique. », a déclaré l’ambassadeur des USA à l’ONU Nikki Haley hier lundi au cours d’une session spéciale de l’Onu sur le processus électoral en RDC.

Pour la CENI, la machine à voter ou imprimante instantanée va permettre d’économiser près de 200 millions US $.


Elle permettra aussi de fiabiliser les résultats électoraux.
L’opposition et la société civile n’en veulent pas.



E.O.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

              Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles
 Mirage Supersonic Concert live à Los Angeles

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top