Liens commerciaux

0
Dans un échange en privé avec des journalistes, Joseph Olenghankhoy a pointé le patron de l’agence national de renseignements, Kalev Mutond comme la personne qui bloque la décrispation politique, surtout à propos des cas emblématiques comme Katumbi, Diongo, Muyambo et les amnistiés. Olenghankhoy aurait noté : «tant que Kalev trainera dans ses mains tous les dossiers des cas
emblématiques, il est impossible de parvenir à la décrispation». Il accuserait Kalev –ce bourreau… l’un des bourreaux de C-NEWS-, d’avoir fait de ces dossiers un gagne pain. «C’est beaucoup d’argents qui sortent du trésor public sous prétexte de surveiller les détenus nuisibles», aurait expliqué Jeef à ses interlocuteurs ; évoquant par exemple que pour la surveillance de Gabriel Kyungu des capitaux énormes (200.000 Usd) seraient sortis du trésor public soi-disant pour la mise en résidence surveillée de l’ancien gouverneur du Shaba. Olenghankhoy aurait noté encore que Kalev bloquerait jusqu’à ce jour, 50.000 Usd des frais de mission de la délégation du CNSA, à Lubumbashi pour y rencontrer Kyungu wa Kumwanza. Olenghankhoy affirmerait que lui et sa délégation auraient pris en charge eux-mêmes les frais de leur voyage à Lubum. Un voyage qui coïncidait avec le séjour de Joseph Kabila, dans le chef-lieu de la province du Haut-Katanga. «A plusieurs fois, j’ai échangé avec Kalev sur les cas emblématiques. Je lui ai posé à maintes reprises la question de savoir pourquoi il a toujours bloqué ces dossiers, Kalev ne m’a jamais donné une réponse convaincante», révélait Olenghankhoy à ses interlocuteurs ; tout en déplorant que les 50.000 Usd des frais de voyage ne pourront plus jamais être payés. C’est sûr que cet argent a déjà été détourné.
DEBORHA MBELU

C-News
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top