Liens commerciaux

0


Les opérateurs qui œuvrent dans le secteur de sacs en plastique sont priés de vider leur stock. C’est la substance d’une communication faite par le ministre de l’industrie Marcel Ilunga, à partir de la ville portuaire de Matadi, mercredi 07 février. C’est la mise en exécution du décret signé en décembre 2017 par le premier ministre Bruno Tshibala, que le ministre Ilunga comptait rappeler.

« À partir du 30 juin, tout celui qui mettra encore en vente des sacs plastique ou celui qui va en importer ou en produire, est passible des sanctions », prévenait Marcel Ilunga. Le 30 juin, c’est donc dans 4 mois et 22 jours.

En Rdc, les sacs en plastique sont les principaux emballages. Et la ville telle que Kinshasa, une mégalopole de plus de 10 millions d’habitants, en paie le prix. Surtout que seuls « dix pourcents seulement de déchets produits chaque jour sont gérés », selon la Régie d’assainissement et travaux publics de Kinshasa.

Par Tony-Antoine
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top