Liens commerciaux

0
Beaucoup d’élèves finalistes du secondaire des écoles privées agréées de la province éducationnelle du Kasaï Oriental sont renvoyés avant la fin des examens du premier semestre à cause du non payement des frais scolaires exigés pour toute l’année, à en croire les affirmations des victimes et de certains chefs d’établissement.




La plupart d’élèves affirment avoir payé plus de la moitié des frais exigés, y compris les 2.500FC (environ 1.5 USD) perçus comme frais d’organisation matérielle des examens, en attendant que les parents paient le solde des frais exigés au cours du 2ème semestre.

Quelques gestionnaires des écoles privées contactés par l’ACP à ce sujet soutiennent que cette mesure est prise pour prévenir le fait qu’après les examens du premier semestre et la signature des fiches d’inscription pour l’examen d’Etat, il est difficile pour les écoles de percevoir ces frais à cause notamment de l’absence de certains élèves insolvables aux cours.



« Lorsque les écoles remettaient les diplômes d’Etat aux lauréats, les préfets pouvaient à cette occasion-là, exiger l’apurement des arriérés avant le retrait de ce document marquant la fin des études secondaires.


Mais pour le moment, les diplômes étant délivrés au niveau de l’inspection provinciale de l’EPSP, le recouvrement de cet argent devient hypothétique », ont-ils indiqué.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top