Liens commerciaux

0
Le G7, une des principales structures du Rassemblement, a demandé le mercredi 21 septembre l’ouverture d’une enquête internationale indépendante pour établir les responsabilités dans la répression sanglante de la marche de l’Opposition du lundi 19 septembre.
La plateforme de soutien à Moïse Katumbi, fustige «les brutalités policières» et l’usage des «armés létales» qui ont entraîné la mort de plus de 50 manifestants. Au lieu de mots de compassion, le G7 dénonce l’apologie de la violence faite par le gouvernement. Pour les violences survenues le G7 tient le gouvernement pour responsable. Autre responsable selon le G7 de cette tragédie, c’est la CENI qui n’a pas convoqué la présidentielle dans le délai constitutionnel. Le G7 a présenté ses condoléances aux victimes. La plateforme a salué la maturité des millions de congolais descendus pour défendre leur constitution.
En outre, le G7 rejette d’avance les résolutions du Dialogue Kodjo. Il appelle à des nouvelles négociations politiques. Ci-dessous le communiqué du G7.
received_1121186214635664
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top