0
Liens commerciaux

Celui qui a un minimum de jugeote avec un esprit éclairé ne peut saisir la malhonnêteté criante de certains personnes qui tirent à boulet rouge sur ceux qui participent où ceux qui quittent le « fameux dialogue » initié par un groupe de personnes à l’occurrence la Kabilie et les « Genvalistes » (Ce qui ont participé au conclave de Genval convoqué par Etienne Tshisekedi et ses bailleurs de fonds obscurs).

Un conclave payé rubis sur l’ongle par Moïse Katumbi, Katoto KATEBE qui au final voulaient mettre la main sur le potentiel de l’UDPS, un parti histoire qui d’après quelques écervelés diront c’est un patrimoine national. Bruno MAVUNGU, voyant l’éclatement de l’UDPS, il tirera la sonnette d’alarme, en vain… Il sera remplacé, sans aucun procès par un pion de Katumbi, l’homme fort actuel de l’UDPS…Qui fera une vaine apparition, sans éclat à l’Union Européenne avec le coup de pouce Cecile Kyenge, la Katangaise…

Il est d’une nécessité absolue de faire la part de choses et de reconnaître ses bourdes. sortir grandi dans cette épineuse affaire, qui est caractérisée par la pure ventripotence des politiques congolais qui mesurent le niveau, la grandeur de leur action politique, par la dimension de leur ventre…

Lorsque Etienne Tshikedei à tue tête, comme un cheval errant non dompté, mordicus contre les attaques éclaires de la grande majorité de la classe politique opposante de la diaspora mettaient en garde ces apprentis sorciers sur leur manoeuvre à vouloir manger avec les hyènes, leur mépris, franchissait les murs de Jéricho…,qui s’écroulent incontestablement aujourd’hui !!!

On a été la cible de ces ethno-tribalistes, des politiques du dimanche et de leurs banlieues miteuses qui sans scrupule, dans une désinvolture déconcertante ramènent leur puant discours sur ce dialogue au demeurant plébiscité par eux-même au demeurant…

Comme Vital KAMERHE, Mavungu, Albert Moleka et Cie, n’ont pas courbé l’échine face à leur pression éhontée, sont de facto, indexé, traités des traîtres, des faux opposants et consorts. En interrogeant la conscience collective, on peut considérer que cette cabale imprudemment orchestrée, cousue du fil blanc est simplement la résultante d’une frustration avérée des Genvalistes qui croyaient mener la danse. Tel est pris qui croyait prendre et on patauge dans la boue qui doit tout d’abord, dans la logique de choses, salir le promoteur de ce dialogue, Etienne Tshikede, blanchit par les siens. Mais quelle malhonnêteté cet affront contre la morale politique…Existe-elle, la morale politique en RDC ? Il n’y a qu’à regarder leur ventre ! Lorsque la vertu fout le camp, le vise occupe la place…

Le responsable de ce marasme politique n’est pas loin et on doit le désigner, c’est à Limeté qu’on aura la réponse dans toute cette forfaiture qui pourra faire glisser le pays dans ces quatre cas de figures :
1 – Le glissement anticonstitutionnel de la Kabilie, pour rendre toutes les institutions illégitimes et illégales (anticonstitutionnelles). Le but inavoué de Kabilie;

2 – Basculement dans la violence sans issue ( Article 64 ). Au regard, de cet article (sic) tant vanté par ceux qui rêvent encore débout tout en oubliant que ceux font la promotion de « soulèvement populaire », n’ont pas encore l’impérium des militaires, avec une armée noyautée par des forces étrangères, qui dans leurs velléités cherchent l’émiettement de la RDC;

3 – Vivre dans un Etat d’exception, Etat d’urgence qui aussi est un risque de la balkanisation de la RDC;

4 – Et plus grande, de conduire, la RDC vers une quatrième république qui sera bénéfique à « Joseph KABILA « .

Pourquoi bénéfique à « Jospeh KABILA », toutes ces cas de figures, puisque la nouvelle république aura sa nouvelle constitution, balayera de fait, tout sur son passage, afin de permettre constitutionnellement à Kabila de se représenter en vue des prochaines élections avec sa 4ème république sur mesure…

Tout cela, est l’oeuvre de celui qui se dit docteur en droit…et il devrait le savoir ! Il a fait perdre 16 mois au Congo pour l’organisation de la CENI (la loi électorale). Aujourd’hui, l’homme qui n’a jamais rien obtenu, jette son bébé (dialogue) avec l’eau du bain dans un caniveau, et il cherche de boucs émissaires ailleurs. Une incurie sans nom ! Il se tire la balle dan le pied avec son affaire de dialogue et tant pis encore une fois pour la population.

Roger BONGOS
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

Radek Suprême l ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .

Radek Suprême l  ' Album " Billet d ' écrou " Disponible .
Chez Diego Music .
 
Top