Liens commerciaux

0



* A Beni-Territoire, les FARDC accentuent la traque contre les ADF dans la forêt dense.

C’est depuis mardi dernier que l’agglomération de Miriki, dans le Sud-Lubero, au Nord-Kivu vit sous la coupe d’un nouvel occupant. Il s’agit des combattants surarmés du " NDC/R » du chef de guerre Guidon. Un dissident de " Nduma defense of Congo de Cheka " NDC/CHEKA, qui ont chassé les Nande des " MAZEMBE ", après plusieurs jours de combats d’une rare violence. On fait savoir que les " MAZEMBE " ont dû plier et battre ridiculement en retraite à cause de la puissance de feu de Guidon et de ses hommes.

C’est pour la toute première fois que ces hommes d’arme s’emparent d’une agglomération comme Miriki, une contrée de quelque 50.000 âmes sur la terre Nande, contrôlée jusque là par les " MAZEMBE ".
Cette information venant de la coordination de la société civile de Lubero est confirmée par l’Administrateur du Territoire de Lubero. Ce dernier justifie l’occupation de Miriki par les " NDC/R " du fait du déficit d’effectifs des FARDC dans la région.
On réalise que les « NDC/R » sont en train de réussir l’occupation de plusieurs localités du Sud-Lubero avec pratiquement le même scénario des combats avec les " MAZEMBE " qui décrochent.
Mais, Miriki est un cuisant revers pour les " Mazembe " considéré comme, leur forteresse imprenable. On sait que c’est de Miriki qu’était parti le conflit communautaire Hutu-Nande, fin 2015, lorsque les Hutu rwandais des FDLR avaient massacré à la machette 18 civils de la communauté Nande sans que la MONUSCO qui y tient une base militaire n’intervienne.
C’est à la suite de ce carnage que la milice Nande des " MAZEMBE " a été crée pour mettre un terme aux injustices, dont sont victimes les Nande sur leur propre terre du Sud-Lubero, mis sous coupe réglée pendant des années par les Hutu rwandais des FDLR alliés aux Hutu congolais des " NYATURA ". Les " MAZEMBE " ont réussi à stabiliser le Sud-Lubero, en chassant les Hutu rwandais des FDLR. Mais le temps de répit s’avère court.
Ce sont les " NDC/R " de Guidon qui entrent dans la danse pour occuper quelques localités. Ils « colonisent » aussi cette contrée Nande en l’exploitant jusqu’à la moelle épinière par l’instauration des impôts et des taxes illégaux levés sur la population.
Ce sont les " MAZEMBE " qui sont venus mettre un terme à cet esclavage dans le chef de Guidon du " NDC/R ". Par la suite, celui-ci est revenu à la charge par l’occupation de nouvelles localités où il fait régner sa loi.
Guidon vient d’ajouter à son escarcelle, Miriki, la grande agglomération Nande du Sud-Lubero. Plus au Nord, à Beni-Territoire plus exactement les FARDC viennent de lancer une opération de traque contre les sanctuaires des ADF installés dans la forêt dense environnante. C’est le capitaine Mak Azukay, porte-parole de l’Opération " SUKOLA-1 " basée à Beni qui donne cette position. Il reconnait que la tâche est rude pour les opérations militaires très complexes en forêt dense, base-arrière de ces forces négatives ougandaises.
Ils n’ont ainsi pas encore réussi à neutraliser le commandement des ADF. Mais, ils ont substantiellement diminué leur capacité de nuisance. Les jours sont peut- être comptés pour les Ougandais des ADF qui ont instauré la terreur noire dans cette région de Beni.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top