Liens commerciaux

0




Léon Kengo, Président du Sénat, estime que l’Accord Global et Inclusif constitue la seule piste susceptible de sortir le pays de la crise.

«L’ouverture de cette session intervient au moment où la Nation s’attele résolument à bâtir un État de Droit à travers un processus douloureux. C’est dans ce tourbillon fait de luttes, mais aussi de détermination, que les filles et les fils du pays s’efforcent de jeter les bases d’un ordre social où règneront la paix, la justice et le respect des valeurs humaines et républicaines. Par l’Accord Global et Inclusif de la Saint Sylvestre, les congolais ont compris que, c’est au point de jonction des opinions divergentes que se construit la nation. L’Accord global et inclusif constitue, pour le moment, la seule piste susceptible de sortir le pays de la crise qui le mine », a dit le président de la chambre haute du Parlement.

Le sujet sur un troisième dialogue alimente les débats politiques en RDC. Le Rassemblement était obligé de publier un communiqué pour affirmer qu’il n’est pas concerné par l’idée d’un troisième dialogue avec le pouvoir en place. Dans une mise au point faite ce jeudi 14 septembre 2017, Félix Tshisekedi, Président de ce regroupement de l’opposition, avait dit que le Rassemblement reste attaché aux conclusions de l’Accord du 31 décembre 2016 qui recommandent notamment l’organisation de la présidentielle en décembre 2017. De son côté, la MP a également précisé qu’elle ne se positionne pas pour un autre dialogue étant donné que l’accord de la Saint Sylvestre est en application.
LIENS COMMERCIAUX

Enregistrer un commentaire Disqus

[VIDEOS][carouselslide][animated][20]

[Musique][vertical][animated][30]

 
Top